Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2008 6 22 /03 /mars /2008 20:38
Marvel comics s'est rapidement imposée première dés le boom de Stan Lee/Jack Kirby dans les années 60', mais elle n'a jamais pu bénéficier de la capacité de pénétration des médias dont profitait Dc depuis les débuts. Rappelons que les sérials de Batman et de Superman, ainsi que son dessin animé très coté des studios Fleisher, ont permis à Dc de s'imposer comme le détenteur de licences les plus connues par la société américaine.
Qu'en est-il de Marvel, la numéro 1 du marché et de ses fameux personnages ?drstrange5_large.jpg

L'ironie est que Captain America, né en 1941, s'est imposé assez vite à l'écran avec son sérial de la Républic. Le problème est que ce fut là un essai isolé dans le golden age. Durant le silver age, lorsque le feuilleton de Batman cartonnait, Marvel n'eut qu'une vague de cartoons.
Il s'agit de deux types de productions distinctes, la première est le fameux dessin animé de Spider-man supervisé par Ralph Bakshi (qui est passé avec 10 ans de retard en France), puis d'une série de cartoons indigents et aux chansons françaises outrancierment ridicules qui animent les comics cases par cases. Ils semblent que ces derniers soient ressortis en 2006 après une vieille diffusion disparate en k7 vidéo. Bref, la Marvel accuse un retard en terme de diffusion dans les autres médias.                                                                                                                              strange-poster.jpg

Mais ô victoire annoncée, le célébrissime Stan Lee abondonne ses fonctions éditoriales (après avoir abandonné de scénariser) pour devenir le représentant et VIP de Marvel. On attend de lui qu'il débloque la situation. Aussi, quand le Superman de Richard Donner casse la baraque de plusieurs pays, quatre titres sont adaptés, à la télévision. Le deal est signé avec Universal, le problème est qu'il s'agit de la division télé de Universal.
Qui dit télévision dit rigueur budgétaire puis formatage pour mettre au point une formule simple et que l'on peut répéter à longueur de saison. De ce quator de choc (pour nos esprits), seul Hulk est décent voire intéressant (les deux téléfilms furent visibles en salles). Captain America s'écroule au bout de deux téléfilms (dont seul le premier nous est parvenu en salles), Spider-man a eu deux téléfilms (les deux en salles également) puis 13 épisodes en série télé. Tous furent exploités en salles en France, tous sauf un grand absent, le docteur Strange !

Etait-il trop nul ? Les distributeurs français ne croyaient-ils pas en son potentiel ?
Je me suis posé ces questions pendant bien longtemps jusqu'à la découverte d'un extrait sur youtube, que je vous propose qui m'avait bien refroidi. Finalement, le verdict final s'est fait après la vision de l'objet mystique ,le téléfilm en question semble n'avoir jamais été exploité en location nulle part, ni ressorti ultérieurement. Y avait-il une volonté de la cacher ?drstrange8_large.jpg

Stephen Strange est en l'espèce un médecin psychiatre. Une de ses patients se jure qu'une sorcière d'un autre plan dimensionnel veut se servir d'elle pour gagner notre plan et conquérir le monde. Des signes étranges, événements ou accidents se produisent et notre héros doute, tandis que sa patiente paraît de plus en plus sous l'influence d'un tiers. Il demandera conseil chez un maître de l'occulte, l'ancien, qui lui dévolue le rôle de sorcier suprême. Le destin l'a choisi pour affronter Morgane La Fey...

Ce téléfilm n'est pas une franche réussite et, une fois de plus, il adopte certains éléments du comics et en délaisse d'autres. Ainsi Cléa, Wong et le sorcier suprême sont présent, mais ce dernier est un bon américain ! Toutefois, l'ensemble se laisse regarder avec beaucoup d' indulgence. Les moyens de la télévision obligent à des décors en cartons pâte, souvent mal éclairés et des effets spéciaux basiques et flashy. Donc, vous avez toute latitude pour vous faire propre avis.3d_dr_strange_medium.jpg

L'acteur principal, Peter Hooten, n'a pas connu une longue et distinguée carrière. J'ai eu la surprise de le voir au générique d'un Joe D'Amato, 2020 Texas Gladiator, pur joyau du cinéma bis italien tourné dans des usines désaffectées depuis les années 50' ! Son interprétation n'est pas mauvaise, elle semble même être un des points positifs du téléfilm.
Les effets spéciaux sont ce que la télé US peut produire de convenable en raison de l'exigence de l'œuvre, c'est basique mais ça suffit à peine.

Le sujet de l'histoire qui consiste à opposer Strange à la Fée Morgane est par contre décevant.
Qu'à fait Stan Lee pour assurer un minimum de cohérence par rapport à son œuvre ?
Revenons un peu sur le docteur Strange, il s'agit d'un personnage dont la meilleure période, celle de Steve Dikto, voit ce personnage lutter dans des dimensions psychédéliques et des menaces intangibles que seul son dessin pouvait nous représenter. Il s'agit d'une réussite majeure du neuvième art, que le cinéma pouvait difficilement égaler. D'ailleurs, Steve Dikto lui-même était passablement énervé que l'on est pu interprété ces visions graphiques comme une ode au mouvement Hippie !18066-111106-1-strange-tales_400.jpg

Ce téléfilm était censé être le premier d'une série, un pilote, mais il n'a pas du rencontrer beaucoup de succès puisque rien n'a suivi. Est-ce vraiment à regretter ?
Sinon, un projet de film à traîné pendant longtemps à Hollywood avec pour réalisateur un temps attaché, Francis Ford Coppola himself. Mais là encore, le potentiel commercial du projet ne semblait pas en phase avec les attentes du public (selon les visions des producteurs, bien sûr). Toutefois, comme la Marvel va produire elle-même ses œuvres, gageons que le docteur Strange nous parvienne tôt ou tard (dans la prochaine décennie). Alors, il faudrait qu'elle explore les fabuleuses visions de Steve Dikto !

Note : Superpouvoir revient sur les adaptations manquées de notre docteur !

Enfin, pour vous faire une idée, cliquez !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Royaume des Avis
commenter cet article

commentaires