Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 08:00
Les funny animals sont à la base des comics à plus d'un titre. D'abord, les daily strips furent à la base des funny animals, de l'autre le tout premier comics demeure Funny Animals 1 de 1935 ! Donc, la parenté directe entre les deux genre que de nos, jours, rien ne semble rattaché demeure le superfunny animals dont on dénombre au moins quatre représentants ! Analyse d'un phénomène que l'on peut encore rencontrer fortuitement de nos jours.

Les funny animals sont le succès majeur de l'entertainment mondial. Si vous avez un doute, prenez en compte Walt Disney qui a produit les représentants les plus fameux. Ils ont donc peuplés les comics et il est possible d'avancer sans se tromper que tous les éditeurs voulaient également leur funny animals pour marcher sur les traces glorieuses de l'oncle Walt ! Ainsi, quelques franco-phones de grand talents s'étaient rencontrés aux USA avec cet espoir immense : il s'agit ni plus ni moins de René Goscinny, Gill et Morris !

Mais Superman puis Captain Marvel ont ouvert un créneau majeur au comics qui s'additionne avec les funny animals (et qui dominent le marché actuellement, exception faite des tirages des licences Disney). Aussi, l'idée demeure toute simple : puisque ces deux genres détonnent en terme de vente, pourquoi ne pas les associer ?

 

Il y a là un paradoxe qui demeure ironique. Dc a fait un procès à Victor Fox pour son Wonder man qui copiait ostensiblement son Superman, or est-ce que Dc va dégainer pour un superfunny animal ? La réponse sera non, et pour une raison d'ordre pratique : la parodie est protégée par la loi et une réelle tolérance existe. Est-ce que cela s'explique par la caricature politique, presque aussi vieille que les gazettes politiques elles-mêmes ? Je suis enclin à le considérer et il est amusant de noter que, de fait, avant les daily strip, ces caricatures politiques étaient déjà présentes ! 

 

Notre premier se nomme Atomic Mouse, il s'agit de la version Charlton du modèle de Superman. Il fut crée en 1953 et il survit à la faillite de la firme en étant racheté par l'Américain Comics group. Il a été licencié en 2001 à un autre éditeur qui a proposé une version dépoussiérée. Il est à noter que les deux super-animaux aurait pu se rencontrer dans dans la même revue Charlton où ils furent publiés côte à côte ! Alors que tout le monde scrutait la première rencontre inter-compagnie entre personnages de firmes différentes, elle aurait pu déjà avoir lieu ! C'est pour le moins incroyable ! Hoppy a été racheté par Charlton qui l'a fait voyagé dans ses revues. Il fut racheté des années plus tard par Dc pour rejoindre la famille Marvel, qui l'attendait sans doute depuis les années 70'.

Marvel, alias Timely a également eu son super-animal qui se nomme Super Rabbit. Il fut crée en 1943 par Ernie Hart. Cette « version » aura quelques numéros de son propre magazine puis il disparaîtra en 1952. Comme tous les créneaux qu'on tenté la firme à Martin Goodman, l'intérêt retombe vite et il convient de s'oocupper du créneau suivant avant que la mode passe.

 

Enfin le quatrième et le plus fameux se nomme MightyMouse, il fut adapté en dessins animés (fort populaire par ailleurs), traduit en France chez Sagédition, et le dessin animé passe encore dans ça cartoon sur Canal + ! Il s'agit d'un dessin animé crée en 1942 par la firme Terrytoons. Il a connu un énorme succès et il a été revendu à d'autres et la CBs a même continué à diffuser son cartoon à la télévision. De salles obscures à la petite lucarne, Mighty Mouse n'a pas trop perdu en terme d'aura puisqu'il fut diffusé pendant presque 30 ans ! Il s'agit là d'une icône pour nos homologues américains et un succès qui arrive à la cheville de son modèle lui-même.

Que fait Dc ? Peu de choses puisqu'à défaut de poursuivre ces presque plagieurs, elle ne profite pas non plus du créneau si ce n'est que Captain Carrot et son zoo club qui reprend à bon compte la Jla d manière détendue. Là encore, Geoff Johns a ramené ce bestiaire récemment dans les pages des Titans, dans des back-up. Mais la première version a trente ans de retard. Ainsi Timely (donc le personnage appartient encore à Marvel), Atomic Mouse, Mighty mouse, et Hoppy sont encore exploitables, si quelque décideur a la lumineuse idée d'en ramener un des quatre, les trois autres suivront en cas de succès, à coup sûr !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires