Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 08:00

George Reeves a joué dans une série mythique pour le public américain, mais il demeure quasiment inconnu chez nous. Quelques magazines français consciencieux ont quand même précisé qu’il n’y avait aucun rapport avec Chistopher Reeve lors sa sélection pour le premier Superman de Richard Donner, mais rien de plus. Retour sur un acteur qui s’est vu célébrer par un biopic de grande qualité et dont le destin fut lié au personnage de Superman.

George Reeves est un des multiples acteurs qui rencontrent de grandes difficultés pour s’imposer à Hollywood. Il enchaîne les figurations, tourne dans des films de second plans pour de petites firmes (qui ne bénéficient pas des moyens de distributions ni des réseaux dans les salles des majors) ou des rôles de figuration pour les grosses productions. Bref, sa carrière connaît une mauvaise orientation et il se demande s’il n’est pas temps de se reconvertir. Mais la chance le sourit quelque peu et sur recommandation, il intègre le casting de la nouvelle série adventure of Superman, dont il décroche le rôle principale à sa grande surprise !

Les deux premières saisons de la série sont en noir et blanc. Mais la série est un carton et George tournera un total de 104 épisodes dont certains ne sortiront en salles, chez nous, que bien des années plus tard. Il s’agit quand même d’un rôle exigeant, il doit assumer des tournages harassants et en plus, assurer par contrat, des shows de Superman pour au moins 4 semaines par an (parfois 8) afin d’assurer la promotion de la chaîne auprès des enfants.

Ces derniers demeurent fascinés par George Reeves, ou plutôt Superman à qui ils affligent des coups de pieds pour vérifier qu’il est bien un homme d’acier (Roger Moore se plaignit de la même chose à propos d’Ivanohé). Mais le salire des débuts est maigre et les aspirations de carrière de George Reeves sont ailleurs, il subit le syndrome du personnage identifié à l’acteur qui est redoutable pour la carrière d’un acteur. Citons les cas de Bela Lugosi, Adam west, Boris Karloff ou encore le français Pierre Brice qui ont eu des carrières trop liée avec leurs rôles.

 

George Reeves se suicidera en 1959. On impute son suicide à plusieurs paramètres qui sont une carrière qui le désespère et des projets qui n’aboutissent pas, une relation dangereuse avec la femme d’un gros ponte des studios ( Toni Lanier) ou encore un contrat par un tueur. A une échelle moindre, il s’agit d’une mort qui possède cette aura de mystère qui entoure encore le décès de Marylin Monroe. En tout cas, des fans avertis perpétuent encore son souvenir et sa mémoire, Alex Ross est bien sûr de ceux-là. La série a familiarisée pour les publics de kids le personnage irréprochable, inoffensif en terme de contenu, et un modèle sûr pour la jeune audience. Nul doute que cette audience s’est reportée sur les comics de super-héros Dc et, par ricochet, a été des premiers acteurs du renouveau des personnages du silver age avec Flash dans Showcase # 4.

 

Un excellent film nommé Hollywoodland a repris cette partie de la vie de George Reeves. L’acteur est brillamment interprété par Ben Affleck, je ne me doutais pas qu’il pouvait être aussi bon acteur et il montre George Reeves sous un aspect humain et touchant. Il est notoire que George Reeves respectait toujours son jeune public et ne rechignait pas à l’effort, même si son humour était acide !

 

Il est ironique qu’un acteur jouant une légende fictive, Superman, soit entré dans l'esprit collectif américain pour son destin et sa popularité, malgré un talent qui a tardé à être reconnu. Ce destin est également à rapprocher de Christopher Reeve, qui a également connu un destin tragique, mais vous connaissez mieux son histoire...

Note : merci à Shadow Fox pour sa diligeance sur les orthographes de ces deux grands acteurs !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires

Yann 10/06/2008 01:16

Etonnant que nulle part on ne parle de cet acteur.
Je suis bien content et peu surpris de trouver cet article ici. Décidément tu continues à surprendre, et j'en ai même appris sur cet lui, je pensais pourtant être calé sans aucune prétention.
De la constance dans les articles toujours intéressants.

Gilles Penso 09/06/2008 20:56

Bravo pour ce bel hommage à George Reeves, le Superman oublié…

Franck Mars 03/04/2008 17:01

Mon pauvre Bastien, tu vas dire que tu as des lecteurs qui ne te laisses rien passer, mais je ne peux pas m'empêcher de te signaler qu'on n'écrit pas "donc acte", mais "dont acte", ce qui est une forme raccourcit de "Ce dont il est pris acte", une expression juridique à la base.

;-)

Bastien 02/04/2008 18:51

Merci Shadow Fox ! La faute est en effet énorme !
Mais l'avantage d'un blog est de pouvoir remanier certaines fautes. Donc acte !

Shadow Fox 02/04/2008 15:43

Il y a confusion dans les noms de famille :

George ReeveS
Christopher ReevE