Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 08:00

Bienvenue chez les Cht’is est un film qui a fait fort, très fort. Il a fait plaisir à des millions de spectateurs qui ont vu le film et qui en sont sortis ravis. La région du Nord et ses habitants sont enfin mise en valeur avec un amusant et sincère humour. Pour cela, et déjà rien que pour cela, bravo ! Mais l’ayant vu, je n’ai pas pu m’empêcher de noter certaines similitudes, dans la forme du scénario avec un certain autre film qui fut un grand succès il y a peu. Analyse de coïncidences troublantes.

Camping est sorti en 2006. Il s’agit également d’un autre film qui prêche les valeurs simples de fraternité et de communautarisme de bon aloi. Franck Dubosch demeure très communicatif et le film permet de passer un bon moment, mais n’est pas transcendant. C’est toutefois ce que les gens recherchent puisque passer un agréable moment dans la bonne humeur permit au film de totaliser 5 millions d’entrées.

Le schéma scénaristique du film demeure le suivant ; un étranger (Gérard Lanvin - Mérhad) arrive par un étrange concours de circonstances dans une communauté spéciale (le Camping - Keurk) qui est régie selon ses propres règles. Là se trouve un individu positivement singulier (F.Dubosch- Dany Boom) qui subit des problèmes de couple avec sa femme. L’étranger sera d’abord offusquer par la simplicité des mœurs de la dites communauté, puis il va se laisser attendrir puis enfin adhérer aux valeurs fraternelles de la dite communauté. Aussi, il va faire le point sur lui-même, prendre du recul et aborder puis enfin résoudre les problèmes avec sa femme. En retour, il va aider son étrange ami dont il va reconnaître la valeur.

 

Vous garder ce schéma, varier quelques menus paramètres, et vous obtenez une troublante ressemblance ! Loin de moi de vouloir accuser une trop grande proximité volontaire de la part de Dany Boom, il paraîtrait qu’il avait ce film en tête depuis un bon moment. Toutefois, il demeure que la ressemblance est troublante, qu’elle demeure dans l’ère du temps et surtout, qu’elle constitue une formule à succès !

Pour la suite de bienvenue chez les Cht’is, je pronostique le schéma suivant : le personnage de Kad Mérad connaît de nouveau des problèmes plus importants avec sa femme qui s’ennuie et qui tombe dans une sophistication étouffante. Son ami Dany Boom le ressent lors de leurs contacts au téléphone et il décide, presque de lui-même, de descendre dans le Var pour aider son ami spontanément, sans calcul. Une majeure partie du film consistera à des péripéties comiques qui narreront le décalage de ce gars du Nord face au mode de vie un rien froid du Sud et, il réglera tous les problèmes avec sa désarmante simplicité pétrie d’un bon sens élémentaire dont la logique s’imposera à tous. Au terme de l’aventure, des échanges sociologiques auront lieu et chacun apprendra de l’autre.

Enfin, pour une éventuelle troisième aventure, les deux amis pourront aller découvrir ensemble une troisième culture et connaître de péripéties du même ordre.

L’objet de cet article n’est pas de causer du tort au film de Dany Boom, beaucoup l’ont sincèrement aimé et il a une résonance particulière dans l’esprit populaire. Tant mieux, le cinéma français se doit de reconquérir des parts de marché face au cinéma américain en faisant des films que ces derniers ne savent pas faire. Mais avouez quand même que, une fois admise, cette proximité demeure définitivement troublante, la formule de grands succès dans l’air du temps portés par de solides comiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires

Stefff56 08/04/2008 09:26

Je suis plutôt d'accord avec toi, même si je pnse que Bienvenu chez les Ch'tis a pour lui une subtilité bien trop absente de Camping.

Mais le schéma que tu as exposé n'est-il pas commun à bien d'autres films comiques ?