Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 08:20

Je n’aime pas trop les comparaisons établies à la va vite qui consistent à dénigrer un artiste en le comparant à un autre. Il s’agit d’un processus facile qui n’est guère constructif et qui ne se focalise que sur quelques œuvres alors que la carrière d’un artiste, en l’occurrence un illustrateur, peut difficilement être synthétisé en quelques peintures. Plus encore lorsqu’il s’agit d’un géant comme Frank Frazetta.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutefois, la comparaison avec celui que je considère comme un génie pour capturer l’essence du mouvement et de la morphologie humaine devait être tentée. Mais puisque l’objet du royaume des avis ne demeure pas d’imposer mon point de vue, mais plutôt de vous proposer des éléments de comparaison ou des arguments pour que vous vous forgiez votre propre point de vue, je vous laisse juger à travers quelques exemples.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A gauche se trouvent donc les peintures de Frank Frazetta et à droite celles de Neal Adams. Je me suis attaché à sélectionner les peintures ou les illustrations ayant trait à des personnages en mouvement, voire des illustrations de personnages sur lesquels ils ont tout les deux travaillé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré le fait qu’il y a à peine une génération qui les sépare, F.Frazetta demeure plus prestigieux que Neal Adams. A quoi cela tient ? Tout simplement parce que Frazetta a su sortir très tôt de l’ornière des comics book pour apposer son nom sur des couvertures de livres, ce qui demeure en soit plus valorisant, ainsi que des affiches de films.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certes, Neal Adams a fait la même chose, mais peut-être pas dans des proportions aussi importantes qui lui auraient apportée une reconnaissance du même ordre. Il reste pour la plupart un artiste de comics book, ce qui pour les critiques officielles (qui prescrivent en quelque sorte le prestiges et les courants de pensée) demeure plus réducteur. Il faut également prendre en compte que les dessins d’un comics book et les peintures ne peuvent pas être mis sur le même pied d’égalité : les dessins doivent être réalisés vite tandis qu’une peinture prend plus de temps, de l’ébauche jusqu’aux crayonnés et enfin la mise en couleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourtant, si vous comparez les deux types d’œuvres, une constante demeure. Frank Frazetta demeure plus enclin à mettre en valeur les arrières plans de ses œuvres, ce qui leur donne un aspect fabuliste et merveilleux tandis qu’en anatomie pure, Neal Adams semble surpasser un peu près tout le monde, y compris le maître.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux artistes peuvent d'ailleurs oeuvrer dans n'importe quel domaine. Aussi, quoi de plus intéressant que de comparer leurs talents dans un domaine éloigné de l'héroïc fantasy, comme la Science fiction ? La Sf permet de projeter des personnages dans des univers qui font moins appel à de la rigueur du point de vue du réalisme. L'imagination qui permet également de concevoir un monde affranchi de toute contrainte demeure également un paramètre intéressant. Pout Frank Frazetta, à gauche donc, vous regardez bien un dessin issu de Galactica !

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Une remarque qui me parait intéressante et qui permet d'identifier un peu plus en détails les styles de chacun de ses deux maîtres. Le style de Frank Frazetta, tout comme celui de Neal Adams, demeure influencé par son époque. Cela demeure notable sur la peinture de Tarzan dévoilée un peu plus haut. On retrouve le modèle masculin des années 1920 - 1930 tel que l'on représentait au cinéma. Cela a dû marquer Frank Frazetta mais surtout il revèlerait une autre influence de Frank : Burne Hogarth ! Je suis dans l'hypothèse, mais le grand Hogarth, né en 1911, est aussi un maître en anatomie et il a dû servir de modèle pour Frazetta et Adams, qui ne pouvaient l'ignorer.


Neal Adams tend pour sa part à représenter des modèles masculins tels que l'on les représentait dans les années 70 : gracile et svelte. Cette approche anatomique se retrouve dans la plupart de ses travaux puisqu'il caputre à merveille la morphologie des êtres humains. Ainsi nous voilà avec 3 grands qui représentent une sorte de chaînon dans les maîtres de l'anatomie et du summum graphique dans la bande dessinée moderne...


 

Encore une fois, il ne s’agit pas de dévaloriser l’un au profit de l’autre. Les deux artistes ont atteint sommet de leur art et beaucoup aimeraient dessiner comme eux. Mais nous pouvons envisager cet exercice de comparaison de manière décomplexée, sans nul autre critère que le rendu final. Pour ma part, bien que la lutte soit serrée, il semble que Neal Adams l'emporte du point de vue anatomique. La retranscription et la beauté du mouvement atteignent l’acmé chez les dessins de Neal Adams. Frank Frazetta demeure davantage à l'aise dans la retranscription de l'iréel. Mais vous avez sûrement votre avis, et il vaut le mien !

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires

swamps 16/05/2010 01:11


bien vus, le parallèle entre ces deux grands artiste. neal adams va revenir sur le deant de la scène avec batman,c'est un bon lui aussi, moins médiatiser alors que beaucoup de jeunes loups actuels,
lui doivent tant!


Bastien 21/09/2008 17:14

Bonjour Lionel. Il y a une erreur, je la reconnais volontiers. Et pourquoi ne pas comparer Neal Adams à Frazetta ? L'un est définitivement un monstre sacré et pas l'autre ? Qui le décide et est-ce que cette appréciation doit être péremptoire ? A mon avis, non. De plus, je reste assez mesuré quand à la comparaison même s'il est évident que je préfère Adams. Les critiques ont certes placé Frazetta au-dessus des autres mais que dirait un néophyte qui découvre les deux artistes en même temps ?

Lionel 21/09/2008 14:17

La deuxième image à gauche en partant du haut n'est pas de Frank Frazetta mais d'un de ses "suiveurs" Boris Vallejo ! Alors le texte fait franchement tache !!! Quand à comparer Frazetta à Adams ... Enfin

JEAN-CLAUDE 15/06/2008 16:32

Excellente critique argumentée, ce qui est loin d'être le cas dans les autres blog. Frank Frazetta n'a pas été aussi bien traité...depuis longtemps.