Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2008 1 08 /12 /décembre /2008 08:00

Je vais maintenant traiter d’un collègue que j’apprécie pas mal, à titre privé, Fred Tréglia !

J’ai rencontré Fred lors de la petite convention de Mandelieu en 2007 et l’homme m’a tout de suite été sympathique.

Mais qui est Fred Tréglia ?

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Fred Tréglia roule sa bosse depuis 10 ans dans le milieu des « fanzines ». Je ne cesse de le rappeler, ou je le rappellerai ici même, les fanzines français relatifs aux comics sont pour les plus remarquables, de haut niveau.

Des exemples ? Il y a eu Phénix, Scarce, Back-up, Kirby, SWOF, les éditions de l'hydre ou encore Direct importation/Heroes.

J’ajoute volontiers Univers Comics à la liste.


Fred Tréglia s’est lancé dans l’aventure vers 1998, quoique je ne soit pas certain de l’année, et il est parti d’une idée simple : il n’y a pas de référence stricte pour les côtes des comics en France. Certes, il y a bien le fameux BDM, mais les professionnels ainsi que les acheteurs conviennent depuis longtemps qu’il est imparfait, qu’il ne semble pas refléter une réelle tendance. Donc il y avait un espace vide, une brèche, et Fred Tréglia s’est courageusement  lancé dedans. Les premiers numéros avaient déjà une fière allure, avec l’amusant portrait de Fred lui-même en médaillon et il fut bien accueilli dans l’ensemble.


Mais le fait de ne proposer que des côtes, bien que réactualisées, pouvait paraître limitatif, alors Fred a fait progresser Univers Comics puisque ce domaine semble en expansion. D’abord, le rédactionnel devient un peu plus fourni, j’y reviendrai, puis les côtes de jouets sont abordés et on apprend là, c’est une saine curiosité, qu’il y a des produits dérivés dont on ne connaissait même pas l’existence !

Facile d’accès, avec une belle mise en page, Univers Comics s’adresse à pas mal de monde.

Pour les plus exigeants, ceux qui connaissent tout, ils ont enfin un outil sérieux qui leur permet d’avoir une idée de la tendance du moment.

Donc, Univers Comics convient à tous les lecteurs !


Fred Tréglia a varié les sujets en allant plus loin, notamment le guide des X-Men, encore quelque chose qui n’avait pas été fait jusqu’alors, et qui nous permet là aussi d’avoir quelques informations précieuses sur nos albums LUG, Semic et bien sûr Panini. C’est ça Univers Comics, une aventure très intéressante qui ne demande qu’à s’épanouir, à prendre de la voilure.


Pour preuve le petit frère d’Univers Comics, j’ai nommé Comics Culture.

Comics Culture traite tout particulièrement du merchandising, ce qui est un sujet infiniment vaste et qui remonte à bien des années. Là encore, Univers Comics demeure une perle sur le sujet puisque les proders ou autres produits dérivés sont légion, et ils correspondent chacun à un souvenir, ou alors à un personnage que l’on aime ou enfin un coup de cœur relatif à un de nos moments préférés dans les comics.

Comics Culture est mon petit chouchou pour le moment. J’ai acheté ce numéro-ci, et je dois dire que je ne l’ai pas regretté ! Outre les articles sur Superman (qui connaît les rochets en kriptonites vendus aux kids américains il y a quelques dizaines d’années? ), Comics Culture contient aussi du rédactionnel de premier choix.

Ainsi, j’ai été réellement ébloui sur un article de premier choix, exhaustif qui plus est, sur le grand créateur des comics : Jack Kirby !

Cet article revient avec force de détails sur la carrière du King Kirby dont ses débuts, son association avec Joe Simon (15 ans, plus qu’avec Stan Lee), son passage chez DC (qui n’ont pas compris alors quel talent avait le King), puis encore son arrivée chez Marvel/Atlas, qui menaçait de fermer et de mettre une bonne fois pour toute la clef sous la porte !

Et encore, cet article ne contient qu’une partie de la longue carrière du King !

C’est Jean Depelley qui a écrit cet article et, très franchement, c’est un des tous meilleurs que j’ai jamais lu. Je vous le recommande vivement car il mérite à coup sûr une place de choix dans votre bibliothèque tant il est érudit, pasionnant et accessible à tous.


Mais revenons à ma rencontre avec Fred Tréglia à Mandelieu.

Je dois l’avouer, j’ai fait alors mon nerd de service puisque Univers Comics, avec ses côtes, m’avait joué un sale tour : un gros vendeur que je connais l’avait ouvert devant moi afin de tirer un prix à la hausse en prenant le prix maximum. Je me suis donc énervé contre Fred.

Fred, qui manifestement en a vu d’autres, a à peine sourcillé, il a nettoyé ses lunettes et il m’a expliqué, patiemment, que Comics Culture était un élément de référence pour une négociation et qu’il devait nous servir à être exigeant sur le parfait état d’un exemplaire pour que la néogication se fasse... à notre avantage !

Voilà encore un intérêt d’Univers Comics : il permet d’être très exigeant envers le vendeur et l’état peut servir de modérateur dans les prix. Simple mais efficace lors d’une transaction !


Ayant revu Fred Tréglia depuis lors, et un peu honteux de mon comportement (alors que lui est bien au-dessus de cela), nous avons sympathisé et, parce que je pense que Univers Comics est une fort belle aventure qui va compter dans les années qui viennent comme une référence, je lui ai proposé des articles beaucoup plus élaborés que ceux que je vous livre ici. Aussi, je ferai un long article sur les voitures de super-héros de Corgi Toys ! Ce sera dans Comics Culture.


Mais pour le reste, je vous incite fortement de vous procurer un Univers Comics, de vous rendre compte par vous-même de quoi il en retourne, et de participer à l’aventure. Pour cela, cliquez dans les liens sur son blog.  Car Fred Tréglia fourmille d’autres projets, des plus intéressants.


Justement, je vous vous en relater un qui mérite toute votre attention…




Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires