Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 08:00

Pour Kingdome Come, Alex Ross a fournit un travail titanesque en ce qui concerne, en plus de l’histoire, des personnages qu’il a remaniés ou réinterprétés. Alex Ross a livré une quantité assez fabuleuse de sketchs et de dessins de personnages secondaires qui, pour certains, n’apparaissent que fort brièvement (par exemple lors de la séquence du bar dans Kindom Come #2). Une œuvre magique, dont la paternité entre Alex Ross et Mark Waid demeure un sujet de conflit, mais qui est l’une des rares œuvres qui permet de séduire des néophytes au monde des comics.

 

Mais revenons à notre Blue Beetle premier du nom.

Alex Ross a conçu en 2007 un projet audacieux et novateur : il a repris une large partie des personnages oubliés de l’age d’or pour les animer de nouveau dans une série nommée Superpouvoirs.

Une idée géniale, qui est appelée à être imitée, mais qui permet au public de revoir les versions d’origines de personnages aux potentiels assez intéressants comme Daredevil, the Flame, Salomon, The Green Lama, The Black Terror et The Scarab !

 

Or, The Scarab est bel et bien une nouvelle mouture du premier Blue Beetle qui ne peut clairement exploiter son nom d’origine ! Il reprend donc les designs high tech qu’avait conçu Alex Ross pour le Blue Beetle de Kingdom Come !

Comme Dardevil qui est obligé de se renommer celui qui ose défier la mort, le premier Blue Beetle est totalement revisité !

Une belle incongruité de plus pour ce personnage de légende qui revient de manière officieuse ! Superpowers est une mini-série en 8 épisodes qui offre un superbe écrin à ces personnages que la mémoire moderne a quelque peu oubliés. Qu’importe, sous le travail de Alex Ross, Jim Kruger et Stephen Sadiowski, des super héros basiques reviennent avec un éclat neuf et une fort belle allure.

 



Ainsi, Blue Beetle est  personnage qui a connu une destinée singulière et pittoresque dans le monde des comics. Il est né lors du golden age où il a été adapté en daily strips et en show radio puis il s’éteint. Sa seconde ère le voit revenir sous un second concept qui le dénature totalement. Puis après un hiatus, il revient sous le crayon d’un des plus grands faiseurs (Dikto) pour enfin être racheté une seconde fois puis finalement mourir pour une ultime réincarnation.

Le Blue Beetle est donc un personnage à la destinée unique car nul autre ne peut prétendre à une carrière aussi rocambolesque. Il a connu des arrêts, des avatars fort différents, des morts violentes et même des resucées hautement spectaculaires !

Alors entre nous : est-ce que vous verrez dorénavant ce personnage réputé secondaire de la même manière ?

 

 


*L’excellentissime Francis Saint Martin nous a gratifié d’un passionnant dossier sur Dick Giordano dans Scarce no 50 qui relate, entre autres choses, l’épopée éditoriale des « actions héroes » chez Charlton. Un must !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien Ayala
commenter cet article

commentaires

Bastien 08/11/2009 20:10


Bonsoir R-one et merci pour le compliment.

Je ne pense pas, mais j'ai toujours quelques articles en réserve, que je referai un sujet aussi long. Blue Beetle avait été proposé à Scarce mais il n'a pas été retenu...

J'ai lu un dossier fort intéressant sur le site de Comic Box, je vous recommande d'y aller.

Pour le reste, nous aurons bientôt Frank Cho à bord !


R-one 05/11/2009 07:47


Bravo pour ton article sur le Blue Beetle. Il est à la fois très complet et superintéressant. Tu vas nous proposer d'autres dossiers de ce genre, à l'avenir ?