Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 06:23

3 Shazzan ? Vous avez bien lu Shazzan ? 

shazzan.jpg 

Il est difficile de mesurer l’influence et le souvenir qu’à laissé Captain Marvel, premier du nom. On peut supposer que celle-ci est grande puisque une incongruité, une de plus, est apparue sur les écrans américains dès 1967. 

Je vous décris l’histoire et vous vous ferez votre propre opinion.

Deux jeunes adolescents se voient confier deux anneaux magiques qui, s’ils sont en danger, peuvent être réunis en criant « Shazzan ! » et alors un Djinn (magicien) apparaît pour sauver nos deux héros. 

toth16.jpg

Shazzan est une création du studio Hanna & Barbera, qui a régné sur le petit écran américain quoique ses cartoons soient bien moins prestigieux que ceux de Walt Disney. Ainsi, à titre de comparaison, le cartoon de Dick Tracy est fort médiocre tant il recycle à l’infini les mêmes décors et mêle une animation des plus sommaires. Pour notre plus grande chance, Shazzan est d’assez bonne qualité et les aventures de nos 3 héros sont fort plaisantes. Le grand Alex Toth a collaboré aux designs des personnages et l’animation, les histoires ainsi que l’ensemble demeurent plaisants.

shazzan.gif

Shazzan est arrivé en France bien plus tard, presque 10 après et il fut également apprécié des jeunes spectateurs qui assistaient à des aventures féeriques, sans violences excessives et qui permettaient, encore une fois, à des enfants de convoquer un être surpuissant si celui-ci était convoqué par un cri magique très très proche de celui de notre bon Capitain.

Peut-être que certains d'entre vous, disons les trentenaires, se souviennent subitement de ce vieux dessin animé et qu'ils ont soudainement un choc mémoriel !

sh2061.jpg

 

 

4 Captain Marvel, l’embûche tendu par Marvel Comics.

 

lf.jpg


Stan Lee est quelqu’un que l’on peut décrire comme avisé.

Son poste de rédacteur en chef l’a amené à bien connaître le secteur des comics, leurs courants ainsi que les personnages les plus populaires et ce dès le Golden age.

En 1967, il crée quasiment son dernier personnage mémorable pour Marvel. Ce sera un extra-terrestre venu espionner les terriens pour le compte des Krees, sa race. Si le premier épisode est de bonne facture, car est dessiné par Gene Colan, Stan Lee parvient à la fois à introduire un enjeu ainsi que des ressorts qui pourront être exploités de manière intéressante pour le futur. Pourtant, la suite du titre va être quelque peu chaotique !

19818.jpg

Stan Lee délaisse de plus en plus l’écriture pour devenir rédacteur en chef suite au rachat de Marvel par Cadence Industries et le nouveau Captain Marvel va être confier à ballotter vers des scénaristes moins rigoureux.

C’est ainsi que l’assez spécial et fantasque Arnold Drake va avoir les rênes du titre. Arnold Drake voyageait beaucoup et il avait pris coutume d’expédier ses scénarios là où il se trouvait. Ami de Stan Lee, il avait d’ailleurs repris le titre X-men pour en faire une série brouillonne, confuse où les aventures étaient moins trépidantes et même abscons. Une ère d'obscurité du titre qui allait d'ailleurs plonger celui-ci dans les bas fonds des ventes.

19828.jpg

Captain Marvel va subir sa patte et ses aventures vont être ténébreuses, comme ces races d’extra-terrestres qu’il va affronter et dont  l’une d’entre elle va même s’avérer être un leurre !

Si Arnold Drake a eu de bons échos sur Doom Patrol, sa prestation sur Captain Marvel est franchement fumeuse !

Roy Thomas lui reprend le titre des mains, dégage une situation claire pour le doter d’un nouveau costume et, lorsqu’il frappe ses anneaux, permuter avec l’adolescent Rick Johns. Cette fois, on s’inspire carrément du premier Captain Marvel ainsi que du dessin animé Shazzan !

Le titre s’arrête mais il sera réactivé avec le grand Jim Starlin au scénario pour en faire un des titres, avec Warlock, les plus appréciables des années 70. Sa version est à la fois grandiose dans le cosmique mais aussi, paradoxalement, touchant dans l’intimisme  et l’introspection du personnage.

Une grande réussite qui sera close en 1982 avec sa mort, à la fois simple et émouvante. Un grand artiste qui aura œuvré sur un personnage qu’il qualifie lui-même de mineur mais qui lui aura servi de receptacle pour ses thématiques…

19843.jpg


Bien que mort, le nom du personnage est voué à être exploité, envers et contre tout !

C'est donc une seconde Captain Marvel, seconde du nom, qui apparait dans AMAZING SPIDERMAN #12, à peine aprés quelques mois la mort de l'original...Enfin, celui de la firme !

Bien que personnage soit assez intéressant, cette Captain Marvel-ci est mise de côté, pour disparaître petit à petit.

captain-marvel.jpg

Elle sera remplacé par la plus improbable des moutures qu'il aurait été possible d'imaginer.

Non loin du concept la série SAGA DES CLONES de Spider-Man, c'est donc le fils "né" d'une cellule de son père dans SILVER SURFER #6 par Ron Marz et Ron Lim. Genis-Vell est vraiment un succédané terriblement improbable et malvenu.

Un concept que l'on étire envers et contre tout, boiteux dés le départ, qui n'a que pour unique justification de conserver le nom et le concept. Malgré le talent de Peter David qui anima sa série, aprés son intégration dans AVENGER FOREVER, cet enzime de personnage ne prit jamais malgré les efforts et l'innovation déployés dans son titre entre 1999 et 2002.

774532-marvel_wars002_super.jpg

Marvel comics a même eu la tentation de faire revenir l'original, peut-être même le seul personnage qui soit réellement resté "mort", ce qui constitue en définitif son seul acte de gloire, et ce grâce au talent de Jim Starlin qui a repris le titre aprés des débuts chaotiques, pour s'achever par un héritier particuliérement malvenu...

Décidément, notre Captain Marvel original a bien du mal a être reconnu, aprés cet avatar crée dans le but d'occuper légalement son nom et s'approprier sa gloire passée. Mais notre héroïque personnage n'a pas dit son dernier mot...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien Ayala
commenter cet article

commentaires

Zaïtchick 24/05/2011 22:16


La couverture de la Mort de Captain Marvel s'inspirant de la Piéta de Michel Ange, il est probable qu'il finisse par ressusciter. (Thanos et Warlock sont bien revenus d'entre les morts après des
années d'absence.)

Je crois me rappeler que dans le dessin animé Shazzam (effectivement sympathique et dont la diffusion fut antérieure à celle de Mightor et du Fantôme de l'Espace - et de Goldorak !), les enfants
joignaient deux anneaux dont les formes s'emboitaient pour appeler le génie. (ce qui a dû inspirer les super-twins, "super-amis" dont les pouvoirs se déclenchent par contact)Le fil conducteur du
récit est la recherche de leurs parents dans le monde des mille et une nuits.