Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 11:31

 

Chuck Norris dut donc, faute de mieux, se reconvertir au  petit écran. Ce fut donc le fameux et terriblement insipide Walker Texas rangers. Campant un personnage proche de la caricature la plus machiste, dans la droite lignée de tous ses précédents personnages, Chuck Norris connut gloire, succès (la série était terriblement formatée pour être diffusable partout), et richesse (Fausto Fasulo de Mad Movies avait parlé dans un de ses éditos de 300 ou  400 millions de $ annuels en tant qu’acteur et producteur).

chuck-2.jpg

 

Toutefois, ce personnage était terriblement proche du héros d’œil pour œil ! Si fait qu’Orion Pictures s’est manifestée pour un arrangement à l’amiable.

Ce fut donc cela, la carrière de Chuck ! Un unique type de rôle monolithique, des figures martiales ampoulées et vite dépassées par Van Damme & cie, et un seul bon rôle qui servit…deux fois ! Et pourtant, notre Chuck est riche, riche, riche !

tr


La série Walker Texas Rangers laissa peu de temps à notre artiste martial vieillissant qui ne tourna guère qu’un film marquant dans les années 2000, The Cutter où il fut  opposé à l’excellent Daniel Bernhardt (Bloodsport II, III et IV qui possède un réel charisme et qui est parfait dans le rôle de méchant). Un petit bon film où Chuck parvient encore à faire illusion à quelque 65 années passées, ce qui en soit n’est pas rien !

cutter.jpg


Mais si sa série Walker Texas Rangers est diffusée partout dans le monde, en propageant les valeurs de la bonne Amérique, Chuck se lasse terriblement de la série qui de toute façon n’a jamais eu grand-chose à dire ni à proposer d’excitant au spectateur ! Aussi Chuck, alors qu’il aurait pu faire comme Roger Hanin et sa série Navarro, lève finalement le pied en 2001, après 8 années de ternes et insipides épisodes, pour ne revenir que dans un téléfilm spécial en 2005 ! La suite de la carrière est donc faite d’une semi-retraite, avec on le suppose beaucoup d’argent et pas mal de repos. Mais notre star a gagné une célébrité supérieure à celle de Jean-Claude Van Damme dans notre beau pays avec les fameux Chuck Norris facts, assez hilarants pour la plupart et qui ridiculisent notre star, sa carrière et le message lénifiant qu’il a voulu développer tout au long de celle-ci !

chuck-norris-7.png


En outre, Chuck s’est rapproché des chrétiens de l’aile non molle du parti républicain en soutenant publiquement, en 2008, le pasteur Mike Huckabee, ancien gouverneur de l’Arkansas, qui était bien sûr contre l’avortement (condition sine qua non pour se présenter à l’investiture républicaine aux U.S.A ?) et à l’homosexualité présentée comme le pire des vices (quel retard dans les mentalités !).

a071215_Chuck_Norris02.jpg

 

(la seconde Madame Norris, Gina, en compagnie de son mari et de  Mike Huckabee)


Bref, d’ici, Chuck Norris apparait finalement comme rigoriste, voire récessif en ce qui concerne la tolérance de chacun dans la société…Ceci plus les Chuck Norris facts achèvent de grever l’image de notre acteur mais j’ajouterai également sa biographie, tissu de théories surfaites sur le self made man à l’américaine, soutien totalement appuyé vis-à-vis de Reagan et autre propos du même tonneau… Cela fait quand même beaucoup !

expendables-2.jpg


Le retour de Chuck se fit au cinéma et au premier plan grâce à Expendables 2 ! Si le film est plutôt pas mal, il est un peu moins fort que le premier et les participations de Schwarzenegger, Bruce Willis tout comme Chuck sont totalement dispensables, des sortes de gros clins d’œil appuyés, qui n’apportent absolument rien à l’intrigue (quoiqu’il vaut mieux parler de canevas dans ce cas précis). D’ailleurs, c’est bel et bien Jean-Claude Van Damme qui tire le mieux son épingle d’Expendables 2. Royal en méchant, un rien allumé, JCVD domine la distribution avec son acolyte dans le film, l’excellent Scott Adkins, qui est bien parti pour occuper son créneau depuis Undisputed 2 et 3 ou encore ce futur Universal Soldier IV où il prend justement la relève de JCVD.

images.jpg


En définitif, Chuck Norris aura eu une drôle de carrière avec un premier film, la Fureur du dragon, qui restera dans l’histoire du cinéma tandis que tous ses films suivants, très mauvais dans les années 70, et très cocardiers dans les années 80, vont du très médiocre à l’assez hilarant. L’acmé de sa carrière fut donc Walker Texas Rangers, sorte de déclinaison très grand public et pétri de sentiments à la limite propagandiste d’une certaine idée de l’Amérique, manifestement celle de Mike Huckabee, qui fait froid dans le dos pour nous Européens. D’ailleurs, Chuck Norris est ouvertement anti-Obama et certaines déclarations anti couverture sociale ou anti cela font assez froid dans le dos.

Joe-Lewis-Chuck-Noris-Gena-Norris-Bill-Superfoot-Wallace.jpg

 

Mais contrebalançons cet aspect de sa personnalité avec d’autres faits, il semblerait que le grand Chuck soit réellement fidèle en amitié avec les personnes qui ont traversé sa vie dans différentes époques, je pense notamment à ses compétiteurs lors de sa période de champion de karaté ou notamment dans le milieu du cinéma où j’ai pu lire ici ou là quelques propos toujours avenants sur la stature de Chuck, souvent prêt à aider les autres et ses partenaires en son temps… Ainsi, nous avons bien un homme à multiples facettes dont certaines peuvent nous paraitre plaisantes, funs, ridicules, respectables et d’autres moins !

 chuck-norris-book.gif

Mais, mine de rien, Chuck Norris a suffisamment bien mené sa carrière pour devenir célèbre (c’est quand même pas n’importe qui a un dessin animé à son nom), riche (immensément qui plus est), mais pas réellement reconnu en tant que tel (les Chuck Norris facts vont très certainement l’immortaliser pour longtemps).

 

Bonus de dernière minute : cliquez ici pour vraiment avoir peur !

 chuck-Norris-Facts-2.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien Ayala
commenter cet article

commentaires

Bastien 08/09/2012 17:14

Pas faux !

En tout cas, avec l'expression profonde (des kilomètres en dessous du raz des pâquerettes), Chuck parvient à faire peur non pas aux méchants mais bien aux gens intelligents !

Catastrophique !

/ 08/09/2012 13:16

Obama a une chance d'être élu malgré la vidéo de chuck et Gina, puisque lorsque Chuck Norris a créé le monde, il a laissé l'homme libre de ses propres choix.