Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 07:36

10ème  partie


Repartie en 2005 sur les cendres un peu éteintes de cette si longue saga, la série fut très habilement reprise par le showrunner, Russel T.Davies. Davies, que les dirigeants de la B.B.C donnaient comme perdant, a su habilement, au sein des épisodes qu’il supervisait, distiller des personnages ou des intrigues qui ont débouché sur des séries dérivées en employant des personnages introduits ou réintroduits sous son égide.
Il en suit donc deux séries différentes, les aventures de Sarah Jane Smith et Torchwood, qui s’adressent à des publics tout aussi différents.

 

 sarahjaneadventures091807.jpg

Sarah Jane Smith reprend donc ce personnage éponyme, la fameuse Sara Jane qui a accompagné le troisième docteur et qui a quitté le quatrième en cours de route, dont le règne avait quand même duré 7 ans. Son départ à l’époque fut un événement aussi retentissant qu’un changement d’interprète du Docteur et elle fut conviée à revenir pour accompagner la transition entre le quatrième Docteur, ultra populaire, et le cinquième qui avait tout à prouver.
Sarah Jane eut même le droit à un spin off, K-9 AND COMPANY, où elle fit équipe avec le chien mécanique ringard le temps d’un unique épisode, perdus ensemble dans la campagne anglaise. Elle ne revint que pour l’épisode d’anthologie les 5 DOCTEURS. C’est un triomphe pour Elisabeth Sladeen qui, a presque 55 ans, revient dans un premier rôle et même dans sa propre série. Un cas unique !

 _41601486_whoepisode3_203b.jpg

 

L’idée de ce spin-off était en fait née pour le personnage de Rose Tyler, interprétée par Billie Piper, elle-aussi ultra populaire. ROSE DEFENSEUR DE L’UNIVERS n’eut pas lieu, aussi le champ fut libre, pour Russel T.Davies, pour concentrer ses efforts sur Elisabeth Sladeen.
Sa série, Sarah Jane, s’adresse aux plus jeunes et elle est diffusée sur une chaine B.B.C children dont la direction voulait plutôt un projet sur la jeunesse de Docteur.

 

 S2promo.jpg

Le premier épisode, un spécial de 60 minutes, fut diffusé le premier janvier 2007.
BANE vit donc une histoire plutôt  intéressante d’un alien qui contamine les corps et les esprits des adolescents en investissant une usine de bubble gum assez étrange.
Sarah Jane, toujours journaliste, va devoir utiliser quelques gadgets, dont une variation du tournevis sonique, un ordinateur extrêmement intelligent puis elle va se trouver un fils adoptif à l’origine étrange. Mais le ressort de ces premiers épisodes réside dans le fait que Sarah Jane va devoir compter sur elle-même, puiser dans ses ressources et affronter son manque de confiance pour accomplir de grands exploits.

 

sarah_jane_smith1.jpg

THE ADVENTURES OF SARAH JANE dure pour l’instant 4 saisons dont certains moments les plus spectaculaires voient quand même l’arrivée du 10ème docteur, puis du 11ème ainsi que l’arrivée surprise d’une campagne du docteur tout aussi âgée qu’elle. Cette série dérivée a sa propre existence, son propre univers de poche qui fonctionne assez bien dans le cadre restreint d’une série pour enfants, qui ne sont pour une fois pas pris pour des simplets, le tout étant supervisé par Russel T.Davies très concerné par le devenir de la série et qui met la main à la pate de temps à autre tout en la produisant avec un grand souci de la qualité.

      T.jpg      

La seconde série dérivée se nomme TORCHWOOD.
Anagramme de Docteur who, créée par la reine Victoria lors de l’épisode UN LOUP GAROU ROYAL, l’organisme de défense terrien Torchwood était déjà présent durant la première série du Docteur who bien que l’organisme UNIT était davantage mise en avant.
Torchwood 1 a été totalement défait durant l’affaire DOOMSDAY, le final de la seconde saison de Docteur who. Si elle avait été utile pendant L’INVASION DE NOËL, elle a gravement failli pendant la double invasion des Cybermen et des Daleks. Bien qu’un Torchwood 2 ait été évoqué ici ou là, la troisième mouture de Torchwood renait des cendres du premier sous l’impulsion du Capitaine Jack Harkness.

 

 torchwood_03.jpg

Basée à Cardiff, dans le pays de Galles qui est en fait le lieu de tournage de la série Doctor Who, Torchwwod est aussi produite et supervisée, plus vaguement par Russel T.Davies. Son intention initiale, avant que Doctor who ne soit remise sur les rails, était justement de créer une série adulte nommée EXCALIBUR (comme le comics de Marvel ?).
Il écrit donc le premier épisode, diffusé en 2007, qui montre une flic de base, Gwen Cooper, enquêter sur une équipe fantôme, Torchwood, disposant d’importantes autorisations gouvernementales et pouvant faire un peu près ce qu’elle veut. Cette unité secrète ne semble pas très concernée par la défense des gens normaux et, pire, il semble que ses membres fassent un peu n’importe quoi. Gwen Cooper parvient finalement à s’intégrer à l’ équipe, dont les desseins semblent encore mystérieux, où le sexe et la violence semblent être les dangers et les ressorts auxquels sont confrontés ses membres.

 

torchwood.jpg

Cette première saison de Torchwood est réellement peu convaincante, quoique je sois peu très trop dur dans mon jugement. Bien qu’adulte, elle ne semble pas avoir de réelle direction. Va-t-elle malgré tout connaitre un succès public ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien Ayala
commenter cet article

commentaires