Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 08:06

7ème partie

Encore un point qui n’a pas été soulevé par les générations de fans adeptes de Fantax.
Le personnage a franchi les Alpes pour se retrouver publier, certainement avec succès.
L’interruption du personnage a donné lieu à l’apparition d’un clone assez, Maskar,  qui lui-même a dû fortement inspiré une descendance toujours plus improbable.
Pour une fois, un article du Royaume s’éloigne quelque peu des faits purs pour aligner des indices afin de former un postulat quant à la descendance de Fantax. Comme tout ce qui concerne ce personnage est hors norme, l’héritage italien est…étonnant !

 

8c43_1.jpg

 

Chott était donc en contact avec des éditeurs italiens pour publier Fantax.
D’après les dires de sa fille, Mme Danièle Mouchot, ce ne fut pas particulièrement lucratif quant à la rétrocession des droits. Toutefois, Fantax fut remarqué en Italie et…apprécié. Aussi, au terme des fameuses 39 premières aventures, les éditeurs italiens se trouvèrent à court de matériel.
Pas grave pour nos éditeurs étrangers qui n’étaient jamais à court d’idées ! Il faut rappeler que les italiens avaient alors à l’époque la réputation de copier ce qui faisait ailleurs, et ce fut le cas.

 

cd02_1.JPG

 

Quelque temps après, ce fut un presque plagiat qui sortit en Italie.
Exit Fantax, enter Maskar !

Le costume, l’attitude, les aventures et péripéties furent presque les mêmes et ce nouveau x se contenta donc d’abreuver le même lectorat du même type de contenu. N’ayant hélas pas encore mis la main sur un numéro de Maskar, je ne peux hélas aller plus loin dans le jeu des 7 erreurs… Dommage !

 

-BludNbQ-2k---KGrHqIOKiYEtk04ueFnBLcy2DDZBw--_12.jpg

 

Mais Fantax, puis sa déclinaison, semblent donc avoir fait école, d’abord chez les bons.
Il y eut donc une vague assez improbable d’héros, citons le Superargo dont le costume est d’ailleurs assez proche de Fantax et encore d’autres héros de ce type qui n’a pas franchi nos frontières ou dont les traces ne me sont pas connues.
Le fait est que cette mode et ce type de personnage était encore présent dans les kiosques jusque dans les années 60. Beau record de longévité !

 

d.jpg

 

 

Mais ce qu’il y eut de plus amusant chez les italiens, ce fut la façon dont-ils surent revitaliser le genre trop codé des super héros qui devaient sans nul doute montrer des signes de faiblesse. Ils inventèrent les anti héros !
La seconde déclinaison de Fantax serait donc le fameux Diabolik, encore culte chez les italiens et dont le personnage, et le film de Mario Bava bénéficie encore d’une grande aura chez les nouvelles générations. Diabolik, voleur qui échappe encore et toujours aux forces de l’ordre est encore décliné en jouets, dessins animés et tient toujours le coup en kiosque. Une performance ! Il y a encore les fameux Kriminal qui sont un peu plus cruel. L’aspect un rien féroce de Fantax est le ressort principal de ce héros et il plaira à un certain public.

 

superargoitalia2.jpg

 

Toutefois, une troisième génération ou déclinaison est à prendre en compte, il s’agit de celle des bandes dessinées érotiques type Elvifrance ou Zara. Il semble que cette vague mêle cette fois cruauté et érotisme pour un genre dont assez peu d’articles ou médias commentent. Comme si elle n’avait jamais existée !
La multitude de titres et d’histoires, cependant détachée du genre super héros, était considéré comme un sous-genre de la bd, jamais reconnu ou presque par les critiques de bd, mais ces titres étaient bien là et ils n’ont aucun équivalant à l’heure actuel.

 

monster_bis_surhomme.jpg

 

Encore une fois, il ne s’agit que d’une théorie, une thèse qui est assez survolée, j’en conviens. Toutefois, il est indéniable que le personnage de Fantax a assez marqué les esprits en Italie et que des successeurs aux contours assez semblables sont apparus dans la même mouvance.
D’ailleurs, est-ce que le personnage de Fantax a tant marqué les italiens que cela ?
S’agit-il d’une vue de mon esprit ?
Sachez que lors de la dédicace de la fin juin 2010 avec la venue de Robert Rocca à la librairie BD Fugue à Nice, un italien assez âgé est venu pour se faire dédicacé son exemplaire. Il était ému, ses yeux étaient embués, et il tenait là une part de son enfance qui lui revenait avec émotion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Royaume des Avis
commenter cet article

commentaires

Bastien 13/12/2012 21:20

Bonsoir Max.

Vous pouvez encore commander sur ebay des épisodes de Maskar. Il y en a un ou deux de temps en temps qui passent...

Pour le reste, le tome 3 des reliures de Fantax va sortir en janvier avec une couverture de Jean-yves Mitton !

Immanquable !!!

MaxComics 13/12/2012 16:29

Merci pour ces informations qui me sont très utile sur le personnage de Fantax et ces imitations européennes. J'ai trouvé ça comme informations sur Maskar qui reste un personnage assez lacunaire du
point de vue des archives :

Sergio Badino, Conversazione con Carlo Chendi, Cisterna di Latina, Tunué, 2006

p34 "Gallieno Ferri (1929). Il est né à Gênes et dans la seconde moitié des années quarante, il a conçu pour l'éditeur Giovanni De Leo Il fantasma verde et Piuma Rossa. Depuis 1949, sur des textes
du même éditeur, il a crée Maskar, suite à la suspension de Fantax, bloqué par la censure française"

Cordialement, Max.

Bastien 20/11/2012 18:12

Bonsoir Maxence.

Il s'agit d'un Monster bis, c'est à dire le fanzine de référence fait par Norbert Moutier, la référence dans le domaine. Cet opus traite donc de cette vague et il est absolument indispensable.

Je vous recommande de l'appeler directement à cette adresse pour connaitre la disponibilité :

http://monsterbis.free.fr/index.php?p=bio_librairie

Vous saurez alors tout ce qu'il faut sur cette vague de surhommes, mais aussi les ennemis qui ont aussi eu le droit à leurs séries !

Excellente future lecture à vous !

Cdt.

Maxcomics 20/11/2012 16:32

D'ou viens la dernière image de l'article "Surhomme à l'italienne". S'agit-il d'une bande dessinée ou d'un livre sur le sujet? Cordialement, Maxence