Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 07:44

3ème partie.

 

Frank Cho délaisse donc son œuvre majeure pour aller tâter du crayon chez le plus gros éditeur de comics. Etonnant de la part de cet artiste qui a œuvré chez les indépendants purs et durs, Insight studio, et qui avait manifestement d’autres envies. Mais Frank Cho a été remarqué, très remarqué, et DC autant que Marvel lui ont fait des propositions.

Ce fut donc Marvel comics.

  KSHULK001.jpg

Frank Cho, comme Mark Schultz avec son Cadillacs et dinosaures ou le français Jean-Marie Arnon, aime à la fois les belles femmes et les dinosaures. Il produit de temps en temps de petits croquis de dinosaures sertis de belles femmes dans des poses…appétissantes !

Son premier travail notable sera donc Shanna, qu’il réinvente littéralement.

Shanna n’est qu’un démarquage des pulpeuses reines de la jungle qui occupaient une grande place dans les années 30 et 40. Ces femmes étaient une version fantasmées des belles par les hommes, mixées avec un exotisme à la Tarzan.

 3704-1.jpg

Shanna fut donc crée dans les années 70, sans génie aucun ni originalité.

Remarquons quand même qu’elle est devenue la campagne d’une autre copie made in Marvel, Kazar. Mais le reboot de Frank Cho reprend le personnage de fond en comble. Clonage, dinosaures intelligents et vicieux (comme les excellents ennemis des premiers Turok de Vaillant), le cocktail est détonnant, plaisant et fort bien mise en images par Frank Cho.

  golden-comics-2.jpg


(Golden comics no 2 avec des histoires de filles de la jungle ou comment des aventures des années 40 étaient plus intéressantes que celles des années 60 et 70. Etonnant !)

Marvel passe à la vitesse supérieure et il l’associe à Brian Michael Bendis sur la nouvelle série des vengeurs, les Mighty qui tournent autour de Iron Man.

Bendis est un très bon auteur, mais il gâche (à mon sens) son talent en étant devenu une machine à pondre 4 séries mensuelles plutôt que de confectionner son  œuvre ultime. Il pourrait probablement sortir quelque chose de la trempe de Watchmen ou de Dark Knight, en tout cas je suppose qu’il en serait capable.

 FrankCho_Spiderwoman.jpg

Au lieu de cela, il demeure corporatiste et il bosse comme le principal pilier chez Marvel.

Il dédouble donc les Vengeurs, Civil War n’avait pour finalité que de créer ce second titre, et l’ensemble est, comme toujours, plaisant à lire et bien calibrer. Arès bénéficie pleinement de cette redéfinition et ces aventures sont plutôt pas mal, quoiqu’elles reposent sur un long arc, Ultron, puis sur le retour de Carnage. Des arcs plaisant à lire mais qui ne resteront pas dans les esprits. Là est le paradoxe Bendis.

 ModernMastersS.jpg

Frank Cho s’en sort plutôt bien même si il réalise ses cases avec un sens de l'économie et selon ses capacités. Cho dessine en fonction de ses forces, des personnages bien dessinés en premier plan, et ses faiblesses, d’autres éléments sont relégués au second plan. Une composition graphique assez intéressante mais qui présente quand même des faiblesses, voire un sens de l’économie. En tout cas, Frank Cho dissimule ses limites avec maestria, mais à mon sens, il lui manque des qualités de réel faiseur de comics.

 

En tout cas, Frank Cho ne tient pas la distance pour ses 22 pages mensuelles puisque il se fait remplacer, et il émigre carrément sur la série Hulk de Joeph Loeb (encore un talent de l’écriture en comics qui ne cesse de s’améliorer, bien que ses idées  servent essentiellement le spectaculaire de l’histoire) pour un petit tour.

Frank Cho a du mal à tenir le rythme des comics, mais voilà qu’on l’annonce sur la cinquième saison d'UItimates !

                            
 Scarce-59.jpg


                (chapeau bas à l'équipe de Scarce qui a traité très tôt de F.Cho)

Bref, Frank Cho est un grand dessinateur moderne.

S ‘il arrive à mêler avec maestria plusieurs genres de dessins antinomiques, le réaliste comme la caricature animale, il me semble bien plus à l’aise avec le strip qu’avec le comics, bien que dans ce dernier cas, ses comics valent quand même le coup d’œil.

Un recueil des moderns masters lui a été consacré, je pense en effet que c’est pleinement mérité.
J’espère quand même que Frank Cho va se concentrer à nouveau sur ses premiers amours et qu’il laissera une emprunte aussi grande que ses meilleurs prédécesseurs.

 JungleGirl03s.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien Ayala
commenter cet article

commentaires

Dana-tion 08/01/2010 17:22


Juste en passant,
Bonne et heureuse année à toi Bastien.
Longue vie à ton blog.
Paul


Bastien 29/12/2009 18:48


Bonjour Swamps !
Merci pour le commentaire sympa ainsi que la concordance de vues. J'adore Frank Cho à titre personnel.

Hélas, cet article a "échappé" à ma programmation.
Le blog est en mode rediffusion car j'ai une unité centrale en panne. C'est pour cela qu'il n'y a qu'une partie de l'article sur Frank Cho qui reviendra début 2010, avec la première, seconde et
quatrième partie agrémentées d'illustrations !!!

Aussi, désolé pour ce couac et excellente année 2010 à vous tous !


swamps 28/12/2009 19:54


totalement daccord avec toi!
franck cho est un grand dessiateur, même si effectivement il parrait improbale de tenir un rythme mensuel, cho s'en sort mieux sur un "one shot"!ses héroïnes sont très "charnelles".Son œuvre
majeure, reste "liberty meadow" et heu sinon...ha!oui! je t'es inscrit dans mes fav sur mon blog, tes articles sont variés, sympas et surtout intéressants, salut, l'ami!