Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 08:00

Certains trentenaires se souviennent certainement de ce petit clip que diffusait Antenne 2, jadis, entre deux programmes. C’était généralement en fin d’après-midi, entre les publicités et les émissions jeunesses. Love is all est un clip, un petit joyau d’animation, qui rythme une belle chanson folk de Roger Glover & the butterfly ball. Retour sur une parenthèse enchantée et colorée de notre jeunesse, dont beaucoup se souviennent mais dont peu d’informations sont parvenues jusqu’à nous.

Love is all est donc un clip qui projette les personnages dans un monde féerique et enchanté : celui d’animaux de la campagne qui se rendent tous à une célébration nocturne par une procession de carnaval plus ou moins ordonnée. Beaucoup d’animaux de la campagne sont présents et le tout se déroule dans un joyeux désordre. Le chanteur est donc le Ménestrel qui invite tout ses contemporains pour une belle ballade.

Les paroles sont donc fédératrices :

 « Tout le monde doit vivre ensemble,

 nous devons nous entendre,

 aimez votre voisin, comme votre frère,

 venez rejoindre notre bande . »

Il s’agit à mon sens du meilleur des années 70, qui m’ont toujours paru être de belles années avec une société tournée vers son semblable. Aussi, Love is all est délicieusement hippie. Ce mouvement hélas éteint nous a donné de fabuleuses ballades. Love is all en est une des plus vives et colorées, échappée d’un conte, quoiqu’elle n’est pas psychédélique mais plutôt joyeuse, et un rien enfantine. Il s’agit d’une fantasy typiquement britannique que de faire des animaux de la nature des personnages.

Love is all serait en fait un projet de dessin animé anglais qui avorta. Seul la démo couplée avec la chanson nous est parvenu. Le producteur était la vénérable British Lion film. La British Lion film était une société de distribution puis de production qui a accusé de sérieux revers financiers dans les années 70 et dont le catalogue fut racheté par la suite. Voilà donc pourquoi ce petit (et charmant) clip fut vendu au marché de la télévision et servit de commode bouche-trou pour Antenne 2 ! Roger Glover est un ancien de Deep Purple, énorme groupe musical de la seconde moitié des années 60 et du début des années 70. Il s’essaya donc au cinéma.

La British Lion film est connue de nos jours pour n’avoir guère respecté, ni compris, les talents créatifs qui travaillaient avec elle. Ainsi, elle ne comprit pas le monument qu’est le Wicker Man et elle a d’ailleurs quasiment saboté son lancement, perdu les négatifs ainsi que la bande son. Je constate avec une certaine ironie que Love is all partage le même univers féerique que le Wicker Man, il s’agit donc d’une double et belle coïncidence, ou une preuve manifeste de goût si vous préférez ! Je rappelle que the Wicker Man est classé dans les 100 meilleurs films britannique de tous les temps et qu’il a inspiré ce festival dans le désert de l’Amérique du nord où on brûle une idole pour marquer son terme !  

Enfin et pour anecdote, Love is all n’est pas totalement inconnu des plus jeunes puisqu’une ressortie eut lieu il y a plus de 5 ans, et qu’un ami plus jeune dans la voiture s’est écrié : « sironimo ! ». Que dire de plus ?
 

Note : cliquez ici pour découvrir ou revoir ce clip magique !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bastien AYALA
commenter cet article

commentaires

Fréd0 23/09/2008 22:28

Génial ton article ! Ce clip a bercé mon enfance et même, m'a fait peur. Très bon blog qui n'est pas ni prétentieux, ni hype. Bravo !